• L'Écho

    Vagabonde sous d'autres cieux
    ni meilleurs ni plus beaux
    dernières erres grevées
    de blessures amères.
    Et...revenir, recommencer
    tenir encor et encor
    debout la tête haute
    en escaladant des rêves.
    Mon chant lancinant demeure
    l'écho, d'une Muse obstinée
    celui de l'Étrangère
    rêvassant d'amours imaginaires.
    Oh ! que d'amours étoilées, rêvées !
    Mon unique bonheur est un large trou
    - rêveuse, j'égrène les vents dans la voie lactée.
    Mon visage est la Grande-Ourse,
    - des étoiles irisées me chantent.
    Je les écoute... Assise au bord des océans
    des grands fleuves de décembre
    je sens des sommets de désespérance
    à mon front moite comme un temps de froideur ;
    Je rime au milieu des chants nébuleux
    et tire les sons de mes amour blessées.
    De mes sentiments délirants
    je filandre des rêves inachevés.

    'Pier de Lune'

     

     L'Écho

     

    Merci pour vos gentils commentaires !

    Je passerai vous voir dans les prochains jours.

    Toutes mes amitiés !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :