•  

     

    Des milliers d’étoiles dans le ciel,

    Des milliers d’oiseaux dans les arbres,

    Des milliers de fleurs au jardin,

    Des milliers d’abeilles sur les fleurs,

    Des milliers de coquillages sur les plages,

    Des milliers de poissons dans les mers,

    Et seulement, seulement une Maman.

     

    'André Bay'

     

     

     

     Bonne Fête à toutes les Mamans !

     

     

     

    Pour une mère, un enfant a beau grandir, il s'arrête à la hauteur du coeur. 

     

    Victor Hugo’


    11 commentaires
  •  

    Au printemps, on est un peu fou,

    Toutes les fenêtres sont claires,

    Les prés sont pleins de primevères,

    On voit des nouveautés partout.

    Oh ! regarde, une branche verte !

    Ses feuilles sortent de l'étui !

    Une tulipe s'est ouverte...

    Ce soir, il ne fera pas nuit,

    Les oiseaux chantent à tue-tête,

    Et tous les enfants sont contents

    On dirait que c'est une fête...

    Ah ! que c'est joli le printemps !

     

    'Lucie Delarue-Mardrus'

     

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Elle est femme, cœur et âme

    Non seulement une chaire sous une trame

    Loin d’être avare, d’amour vous inonde

    A elle seul ce don, elle est le socle du monde

     Etre femme, c’est l’émoi qui vous guide

    Elle est pleine d’altruisme et d’un cœur avide

    Elle donne sans pour autant recevoir,

    Ne souhaitant que de l’estime à son égard

     Etre femme, c’est porter le monde

    Le voir grandir, et renaitre de ses cendres

    Le tenir entre les mains puis observer ses pas

    Et le soutenir, pour qu’un jour à cheminer arrivera

     Etre femme, c’est le symbole de patience

    De la tendresse, de l’affection, du charme et de l’élégance

    Etre femme, c’est marcher et avoir la tête haute

    Car elle est la fierté des autres

     

    Rhita Benjelloun’

     

     

    (Merci à Rosa pour ses tubes)

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Mais d'où viennent ces oiseaux

    Que j'entends chanter l'hiver ?

    Où se cachent leurs fuseaux

    De plume sur fil de chair ?

     Il neigeait encor hier

    Sur l'arbre et le caniveau,

    Et les miettes de pain clair,

    Pour des petits yeux d'oiseaux,

    Se perdaient dans la lumière

    Des flocons à mes carreaux.

     Ô mes oiseaux de l'hiver,

    Par le froid levés si tôt,

    Ô mes oiseaux sans manières,

    Faits pour chanter comme l'eau

    Dès qu'elle a roulé rivière.

     

    'Micheline Dupray'

     

     

    Les oiseaux de l'hiver

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années.


    'Léonard de Vinci'

     

     

     

     La sagesse, c'est d'avoir des rêves

    Suffisamment grands pour

    Ne pas les perdre de vue

    Lorsqu'on les poursuit.

     

     Oscar Wilde’


    8 commentaires