•  

    Mais d'où viennent ces oiseaux

    Que j'entends chanter l'hiver ?

    Où se cachent leurs fuseaux

    De plume sur fil de chair ?

     Il neigeait encor hier

    Sur l'arbre et le caniveau,

    Et les miettes de pain clair,

    Pour des petits yeux d'oiseaux,

    Se perdaient dans la lumière

    Des flocons à mes carreaux.

     Ô mes oiseaux de l'hiver,

    Par le froid levés si tôt,

    Ô mes oiseaux sans manières,

    Faits pour chanter comme l'eau

    Dès qu'elle a roulé rivière.

     

    'Micheline Dupray'

     

     

    Les oiseaux de l'hiver

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années.


    'Léonard de Vinci'

     

     

     

     La sagesse, c'est d'avoir des rêves

    Suffisamment grands pour

    Ne pas les perdre de vue

    Lorsqu'on les poursuit.

     

     Oscar Wilde’


    8 commentaires
  •  

    Pendant la nuit de Noël, 
    Le père Noël
    Attrape les étoiles
    Une à une. 
    Il en fait un voile
    Pour la lune.

     Puis il va distribuer 
    Ses jouets par milliers.
    Il va les poser tout en bas des sapins
    En se faisant aider par ses petits lutins.

     Ensuite le Père Noël va décrocher la lune
    Puis les étoiles, une à une,
    Il les remplace par le soleil.
    Et les cadeaux émerveillent
    Les enfants qui se réveillent !

     

    Poèmes d'enfants’

     

     


    1 commentaire
  •  

     

      Il nous appartient

     Quand tout nous fait défaut

     Et que tout s'éloigne

     De donner à notre vie la patience

     D'une oeuvre d'art,

    La souplesse des roseaux que

     La main du vent froisse,

     En hommage à l’hiver.

     Un peu de silence y suffit.

     

    Christian Bobin’

     


    3 commentaires
  •  

    Ecoute
    Ecoute la musique :
    Dans la prairie du silence
    Court un lièvre blanc

     Une ombre se défait
    Et cherche sa douceur
    A l'épaule du vent
    Un vol de cailles s'évapore

    Ecoute
    Ne bouge pas :
    Un homme marche
    Et se repose
    Dans le fossé de sa douleur

    Et voici que tu entends
    Sur ses lèvres qui s'ouvrent
    Le chant revenu

    C'est la musique
    C'est la musique qui monte en toi
    Comme une jeune source

     

     'Jean-Pierre Siméon'

     

     

     


    5 commentaires